La rééducation de la voix dans la pratique orthophonique.

  • Titre :

    « La rééducation de la voix dans les dysphonies : la méthode de la paille
  • Intervenant :

    Docteur Benoît AMY DE LA BRETEQUE
  • Résumé :

    Cette approche de l’intervention orthophonique dans la rééducation repose sur laréalisation d’exercices simples et reproductibles, à partir desquels le patient dysphonique peut prendre conscience de ses sensations physiques et accéderainsi à une véritable compétence vocale personnelle. L’accent est mis sur un travail d’émission sonore avec résistance au passage de l’air à la sortie(méthode dite de la paille). Grâce à ce type d'exercices, on peut agir précisément sur certains paramètres biomécaniques du larynx importants, commela pression nécessaire pour faire vibrer les cordes vocales.

    Objectif pédagogique :

    Analyser les mouvements et la dynamique respiratoire selon les contraintes de l'émissionvocale. En retirer les principes logiques et progressifs d'un travail orthophonique sur le souffle phonatoire (contrôle des mouvements corporels, dynamique de larespiration, colonne d'air).
  • Programme :

    1ère journée :

    Souffle phonatoire (contrôle des mouvements corporels, dynamique de la respiration, colonne d'air). Les exercices sont présentés avanttout comme un moyen de découvrir d'autres modalités de fonctionnement, et non comme le geste à reproduire dans l'usage quotidien de la voix. Ils enrichissent ainsi la perception que le dysphonique a de sa voix, participant ensuite à un contrôle de celle-ci dans les situations écologiques.

    • 9h00- 9h30 : Présentation du cadre, du formateur et rappel des objectifs de la session. Synthèse et résumé des attentes des stagiaires +retour sur les questionnaire pré-formation (grilles APP).

    • 9h30-10h00: le souffle dans la parole spontanée et dans les usages préparés de la voix

    • 10h00-11h00 : exercices de prise de conscience des mouvements en jeu dans le souffle phonatoire et des sensations qui y sont rattachées

    • 11h00-11h15 : pause

    • 11h15 -12h30 : exercices visant à l’indépendance des mouvements thoraciques et abdominaux.

    • 12h30 – 14h00 : déjeuner

    • 14h00-15h30 : exercices visant à l’association des souffles thoraciques et abdominaux.

    • 15h30-15h45 : pause

    • 15h45-17h00 : exercices sur la dynamique du souffle

    • 17h00-17h30 : synthèse et visionnage des documents vidéos

      2ème journée :

      Travail sur le tonus laryngé ("massages" vocaux), dans deux dimensions : détente et renforcement.

      Pose de la voix par l’usage de constrictions du tractus vocal (méthode de la paille). Il s’agit d’apprendre à moduler larésistance laryngée sur celle placée en aval et obtenir ainsi un fonctionnement laryngé à la fois économe et efficace.

    • 9h00-10h30 : sonorisations dans la paille et sensations qui s’y rattachent

    • 10h30-11h00 : difficultés rencontrées chez les dysphoniques

    • 11h00-11h15 : pause

    • 11h15 -12h30 : autres constrictions du tractus utilisables pour des exercices (matériel phonétique)

    • 12h30 – 14h00 : déjeuner

    • 14h00-15h30 : mise en œuvre des exercices avec variations de hauteur (matériel mélodique)

    • 15h30-15h45 : pause

    • 15h45-16h45 : choix des exercices et progression

    • 16h45-17h15 : effets aérodynamiques et biomécaniques du travail de pose de la voix

    • 17h15-17h30 : Questionnaire de satisfaction + Questionnaire de validation des acquis - Correction et conclusion du stage
  • Durée :

    2 jours soit 14 heures en présentiel
  • Déroulé pédagogique de l’action :

    1. Activité d’analyse des pratiques (APP) en non présentiel, pré-session cognitive (grille à remplir directement sur le internet de l’AEPVLC www.aepvlc.fr).
    2. Session cognitive présentielle.
    3. Activité d’EPP en non-présentiel, post-session cognitive.
  • Mise en œuvre des méthodes HAS :

    Approche dominante : cognitive complétée par une action d’analyses des pratiques articulée avec l’action cognitive.
  • Moyen d’Encadrement :

    Un représentant de l’AEPVLC, sera présent lors de cette formation, pour assurer le suivi de l’enseignement et vérifier le bonfonctionnement de la formation.

    Une liste d’émargement sera signée au début de chaque demi-journée.

    Le responsable des relations avec les stagiaires est joignable par téléphone au 06.95.68.56.74, par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ainsi que par courrier postal à : AEPVLC – 11 rue du Haut Pavé – 91150 – ETAMPES.
  • Méthodes pédagogiques mises en œuvre :

    • Support power point/pdf remis au stagiaire 10 jours avant le début du module,
    • Supports écrits et vidéos,
    • Ateliers, travaux pratiques, jeux de rôle.
  • Méthodes d’évaluation de l’action proposée :

    Questionnaire d’Evaluation des Pratiques Professionnels :

    La grille d’EPP est une méthode d’évaluation des pratiques qui mesure les écarts entre la pratique réelle observée et la pratique attendue ourecommandée (recommandations de bonne pratique…) à partir de critères d’évaluation.

    En fonction des résultats d’une première analyse des pratiques professionnels, les professionnels mettent en place des actions d’améliorationde la qualité des soins.

    L’impact de ces actions est évalué par une nouvelle mesure des écarts entre la pratique réelle observée et la pratiqueattendue ou recommandée selon les mêmes critères d’évaluation.

    Questionnaire de satisfaction :

    Un questionnaire de sortie de stage (évaluation critique de la formation par les participants) sera remis auxstagiaires à la fin de la session présentielle.

    Questionnaire d’évaluation des acquis :

    Analyse collective et rétrospective de cas cliniques ayant pour objectif la mise en œuvre et le suivi pour améliorer la qualité et la sécuritédes soins.

    Questionnaire d’évaluation de l’amélioration des pratiques à distance :

    Les questionnaires de satisfaction font l’objet d’une analyse qualitative et quantitative des résultats pourl’Association.

    Les questionnaires d’évaluation des acquis sont analysés par le formateur.

    L’analyse des réponses aux questionnaires met en évidence les moyens pédagogiques ayanteu le plus d’impact sur la pratique professionnelle des stagiaires, leur satisfaction et leur implication, ce qui permet au comité de pilotage de dégager des axes pertinents d’amélioration des formations ultérieures àmettre en œuvre, en terme de contenu, d’objectifs de formation, et de moyens.
  • Bibliographie :

    • Amy de la Bretèque B : L’aérodynamique de la voix, à propos des exercices de rééducationavec constriction du tractus vocal, sous la direction de Giovanni A et Henrich N, thèse de Sciences du langage, Université de Provence, décembre 2014
    • Amy de la Bretèque B, Leuchter I, Legou T, Ghio A, Giovanni A, Voice therapy with a strawin vivo measurments of laryngeal aerodynamics, poster, Voice Fondation Congres, Philadelphie 2008
    • Amy de la Bretèque B : L’équilibre et le rayonnement de la voix, De Boeck- Solal, 2013
    • Amy de la Bretèque B : A l’origine du son : le souffle, De Boeck- Solal, 2018
    • Dalhoff K, Kitzing P : La thérapie de la voix selon Smith. Commentaires sur la méthode despulsions phonatoires accentuées (MPPA) pour traiter les troubles de la voix et du langage, Revue de Laryngologie - Otologie - Rhinologie [1989, 110(4):407-413]
    • Le Huche F et Allali A La voix, T3, Paris, Masson, 1984 : 146
    • Pillot-Loiseau C, Quattrocchi S, Amy de la Bretèque B : La voix dans tous ses maux Paris, IX°Rencontres d’Orthophonie de l’UNADREO, 10-11 décembre 2009
    • Rulnick RK, Heuer RJ, Perez KS, Emerich KA, Sataloff RT : Voice Therapy in Sataloff RT,Professional Voice, Singular Publishing Group, London, 1997, 709-711