Les troubles transitoires et les troubles sévères du langage oral: interventions et projet thérapeutique.

  •  Titre:

    «Les troubles transitoires et les troubles sévères du langage oral: interventions et projet thérapeutique.»
  • Intervenant:

    Monique TOUZIN
  • Résumé:

    Les troubles du langage oral sont soit transitoires, soit durables et relèvent soit de troubles spécifiques, soit sontinscrits dans des troubles plus globaux.

    L’orthophoniste doit pouvoir établir un projet thérapeutique différencié selon les cas et prendre en charge les domaines variés du langage comme la phonologie, le lexique, la syntaxe et la pragmatique. De plus, l’apprentissage du langage écrit dans lescas de troubles sévères du langage oral (dysphasies) est un enjeu important de l’intégration scolaire.

    Identifier, analyser les troubles et y apporter des réponses rééducatives adaptées font partie de l’élaborationdu projet thérapeutique de chaque enfant.
  • Programme:

    • 1ère journée:

      • 9h00-9h30: Présentation du cadre, du formateur et rappel des objectifs de la session.
        Synthèse et résumé des attentes des stagiaires + retour sur les questionnairepré-formation (grilles APP).

      • 9h30-10h15: Introduction: de la plainte au diagnostic
        • En classe maternelle
        • En primaire
      • 10h15-10h30: Pause de 15 minutes

      • 10h30-12h30: Les nouveaux outils de l’évaluation : quels apports ? quels objectifs ?
        • BMT-i
        • EVALEO
      • 12h30-14h00: Pause repas

      • 14h00-15h00: Les différents troubles du langage oral :
        • Les retards simples
        • Les troubles sévères
      • 15h00-16h00: Les principes de rééducation

      • 16h00-16h15: Pause de 15 minutes

      • 16h15-17h30: La rééducation des troubles :
        • Phonétiques et phonologiques
        • Lexicaux
    • 2ème journée:

      • 9h00-11h00: La rééducation des troubles (suite):
        • Syntaxiques
        • Pragmatiques
      • 11h00-11h15: Pause de 15 minutes

      • 11h15-12h30: L’apprentissage du langage écrit

      • 12h30-14h00: Pause repas

      • 14h00-17h00 (avec pause de 15 minutes dans l’après-midi): Présentation d’études de cas et discussion

      • 17h00-17h30: Questionnaire de satisfaction + questionnaire de validation des acquis.
        Correction et conclusion.
  • Durée:

    2 jours soit 14 heures en présentiel
  • Déroulé pédagogique de l’action:

    1. Activité d’analyse des pratiques (APP) en non présentiel, pré-session cognitive (grille à remplir directementsur le internet de l’AEPVLC www.aepvlc.fr).
    2. Session cognitive présentielle.
    3. Activité d’EPP en non-présentiel, post-session cognitive.
  • Mise en œuvre des méthodes HAS:

    Approche dominante : cognitive complétée par une action d’analyses des pratiques articulée avec l’action cognitive.
  • Moyen d’Encadrement:

    Un représentant de l’AEPVLC, sera présent lors de cette formation, pour assurer le suivi de l’enseignement etvérifier le bon fonctionnement de la formation.

    Une liste d’émargement sera signée au début de chaque demi-journée.

    Le responsable des relations avec les stagiaires est joignable par téléphone au 06.95.68.56.74, par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ainsi que par courrier postal à: AEPVLC – 11 rue du Haut Pavé – 91150 – ETAMPES.
  • Méthodes pédagogiques mises en œuvre:

    • Support power point/pdf remis au stagiaire 10 jours avant le début du module,
    • Supports écrits et vidéos,
    • Ateliers, travaux pratiques, jeux de rôle.
  • Méthodes d’évaluation de l’action proposée:

    Questionnaire d’Evaluation des Pratiques Professionnels:

    La grille d’EPP est une méthode d’évaluation des pratiques qui mesure les écarts entre la pratique réelleobservée et la pratique attendue ou recommandée (recommandations de bonne pratique…) à partir de critères d’évaluation.

    En fonction des résultats d’une première analyse des pratiques professionnels, les professionnels mettent en place desactions d’amélioration de la qualité des soins.

    L’impact de ces actions est évalué par une nouvelle mesure des écarts entre la pratique réelle observée et la pratiqueattendue ou recommandée selon les mêmes critères d’évaluation.

    Questionnaire de satisfaction:

    Un questionnaire de sortie de stage (évaluation critique de la formation par les participants) sera remis auxstagiaires à la fin de la session présentielle.

    Questionnaire d’évaluation des acquis:

    Analyse collective et rétrospective de cas cliniques ayant pour objectif la mise en œuvre et le suivi pour améliorerla qualité et la sécurité des soins.

    Questionnaire d’évaluation de l’amélioration des pratiques à distance:

    Les questionnaires de satisfaction font l’objet d’une analyse qualitative et quantitative des résultats pourl’Association.

    Les questionnaires d’évaluation des acquis sont analysés par le formateur.

    L’analyse des réponses aux questionnaires met en évidence les moyens pédagogiques ayant eu le plus d’impact sur la pratique professionnelle des stagiaires, leur satisfaction et leur implication, ce qui permet au comité de pilotage de dégager des axes pertinents d’amélioration des formations ultérieures à mettre en œuvre, en terme de contenu, d’objectifs de formation,et de moyens.
  • Bibliographie:

    • BILLARD Catherine : Dyslexie et troubles associés, on s’en sort. Tom Pousse 2016
    • BOYSSON-BARDIES B. : Comment la parole vient aux enfants, Paris, Odile Jacob, 1996
    • BRUNER J. : Comment les enfants apprennent à parler. Paris, Retz, 1983
    • COQUET Françoise : Les troubles du langage oral chez l’enfant et l’adolescent, Orthoedition, 2013
    • DEVEVEY A, KUNZ L : Les troubles spécifiques du langage : pathologies ou variations?, De Boeck,Solal 2013
    • FAYOL M., KAIL M. : L’acquisition du langage. PUF, 305 p., 2000
    • MAILLART C., SCHELSTRAETE MA., COLLETTE E. : Les dysphasies, de l’évaluation à larééducation, Elsevier Masson, 2012
    • MAILLART C. : Les troubles pragmatiques chez les enfants présentant des difficultés langagières.Présentation d’une grille d’évaluation : la Children’s Communication Checklist. Les Cahiers de la SBLU, 13, 13-32, 2003
    • MAILLART C. : Troubles phonologiques chez des enfants présentant des troubles développementauxdu langage. Actes des journées : développement de l‘articulation : du développement typique à la dyspraxie verbale. Grenoble. 2017
    • MAZEAU M., POUHET A. : Neuropsychologie et troubles des apprentissages chez l’enfant, Elsevier, 2014
    • MONFORT M. : L'intervention dans les troubles graves de l'acquisition du langage et lesdysphasies, Orthoedition, 1995
    • MONFORT M. : Les troubles pragmatiques chez l’enfant : nosologie et principes d’intervention.Rééducation orthophonique n°221, 2005
    • PIERARD B., LECLERCQ A. : Le langage modulé des mères d’enfant dysphasique, TRANEL, 42,33-51, 2005
    • PIERARD B. : Compétences langagières lexicales et phonologiques des dysphasiques : délai oudifférence ? Développements, 15, 4-15, 2014
    • QUEMARD P., Mc LEOD A. : Les troubles phonologiques dans les troubles du langage oral,Rééducation orthophonique, 263, 35-61, 2015
    • SCHALSTRAETE MA : traitement du langage oral chez l’enfant : symptômes et interventions, Elsevieret Masson, 2011
    • TOUZIN M. LEROUX M-N : 100 idées pour venir en aide aux élèves dysphasiques, Tom Pousse 2012