Rééducation fonctionnelle des troubles du langage et de la communication chez les patients aphasiques.

  • Titre:

    «Rééducation fonctionnelle des troubles du langage et de la communication chez les patients aphasiques.»
  • Intervenant:

    Sophie CHOMEL
  • Résumé:

    La rééducation des troubles du langage chez les patients aphasiques cible encore le plus souvent les troubles linguistiques et reposent sur destechniques de restauration, de facilitation et de réorganisation. Depuis quelques années, la prise en compte de l’impact fonctionnel de l’aphasie lié au modèle social du handicap, a conduit à considérer le contexte d’énonciation, ainsi que les partenaires conversationnels privilégiés pour définir une approche fonctionnelle dont l’objectif est l’amélioration de la capacité à vivre avec les effets de l’aphasie auquotidien. Le travail de l’orthophoniste vise alors à améliorer les capacités du patient à communiquer dans les différentes situations de sa vie quotidienne,et faciliter sa participation aux activités de sa vie personnelle pour maintenir et/ou d’accéder à une meilleure qualité de vie. Le but de cetteintervention est de former les participants aux différentes techniques de rééducation travaillant les fonctions langagières en contexte par destechniques d’élaboration de scripts, de travail d’éducation thérapeutique et d’aménagements conversationnels avec l’Aidant.
  • Programme:

    • 1ère journée:

      • 9h00-9h30: Présentation du cadre, du formateur et rappel des objectifs de la session. Synthèse et résumédes attentes des stagiaires + retour sur les questionnaire pré-formation (grilles APP).

      • 9h15-9h30: Introduction
        Evolution des concepts en Evaluation et Approches thérapeutiques des Aphasies : De l’approche cognitiviste à lacognition sociale.

      • 9h30-10h45:
        • Fondements théoriques et Modélisations cognitives de l’Approche Fonctionnelle : Définitions
          1. La Cognition sociale
          2. Théorie de l’esprit
          3. Apports de la neurolinguistique pragmatique
      • 10h45-11h00: pause

      • 11h-12h30:
        • Les modèles d’Analyse conversationnelle
          • Les Tours de parole
          • Les réparations
          • La Gestion des thèmes de l’échange
      • 12h30-14h00: déjeuner

      • 14h00-15h45:
        • Intérêts diagnostiques et thérapeutiques des Analyses conversationnelles
        • Conséquences fonctionnelles sur les capacités de communication dans les pathologies neurologiques
      • 15h45-16h00: pause

      • 16h-17h30:
        L’intervention orthophonique.

        • Evaluation fonctionnelle : impact de l’aphasiesur les capacités de communication
          • Les échelles de communication
            • ECVB ; MEC ; TLC …
          • Les tests de Cognition sociale
            • Test des fausses croyances, Test des faux-pas …
          • Les outils de mesure d’Analyse conversationnelle
            • CAPPA …
            • Vidéos
          • Les échelles de qualité de vie
            • ECOMIM, GALI …
    • 2ème journée:

      • 9h-10h45:
        • Les différentes stratégies et approches en rééducation
          • Utilisation des scripts en rééducation
            • Le script = outil clinique
            • Application pratique : Comment élaborer un script ?
            • Supports informatisés ou papier-crayon ?
            • Résultats fonctionnels
            • Vignette clinique : Mr M.
      • 10h45-11h00: pause

      • 11h00-12h30:
        • Thérapies intégratives
          • Communication référentielle
          • Aménagements/Coaching conversationnel
            • Travail sur les stratégies conversationnelles
            • Entraînement avec le partenaire conversationnelprivilégié : l’Aidant
          • Education thérapeutique
        • Reciprocal Scaffolding Treatment (Avent, 2003)
      • 12h30-14h00: déjeuner

      • 14h-15h45:
        • Les systèmes de communication augmentatifs et alternatifs : les outils informatisés
          • Systèmes informatisés : programmespersonnalisables avec synthèses vocales
        • La thérapie de groupe
      • 15h45-16h00: pause

      • 16h00-17h00: Vignettes cliniques

      • 17h00-17h30: Questionnaire de satisfaction + Questionnaire de validation des acquis.
        Correction etconclusion du stage
  • Durée:

    2 jours soit 14 heures en présentiel
  • Déroulé pédagogique de l’action:

    1. Activité d’analyse des pratiques (APP) en non présentiel, pré-session cognitive (grille à remplir directement sur le internet de l’AEPVLC www.aepvlc.fr).
    2. Session cognitive présentielle.
    3. Activité d’EPP en non-présentiel, post-session cognitive.
  • Mise en œuvre des méthodes HAS:

    Approche dominante: cognitive complétée par une action d’analyses des pratiquesarticulée avec l’action cognitive.
  • Moyen d’Encadrement:
    Un représentant de l’AEPVLC, sera présent lors de cette formation, pour assurer le suivi del’enseignement et vérifier le bon fonctionnement de la formation.

    Une liste d’émargement sera signée au début de chaque demi-journée.

    Le responsable des relations avec les stagiaires est joignable par téléphone au06.95.68.56.74, par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ainsi que par courrier postal à: AEPVLC – 11 rue du Haut Pavé – 91150 – ETAMPES.
  • Méthodes pédagogiques mises en œuvre:

    • Support power point/pdf remis au stagiaire 10 jours avant le début du module,
    • Supports écrits et vidéos,
    • Ateliers, travaux pratiques, jeux de rôle.
  • Méthodes d’évaluation de l’action proposée:

    Questionnaire d’Evaluation des Pratiques Professionnels:

    La grille d’EPP est une méthode d’évaluation des pratiques qui mesure les écarts entre lapratique réelle observée et la pratique attendue ou recommandée (recommandations de bonne pratique…) à partir de critères d’évaluation.

    En fonction des résultats d’une première analyse des pratiques professionnels, lesprofessionnels mettent en place des actions d’amélioration de la qualité des soins.

    L’impact de ces actions est évalué par une nouvelle mesure des écarts entre la pratiqueréelle observée et la pratique attendue ou recommandée selon les mêmes critères d’évaluation.

    Questionnaire de satisfaction:

    Un questionnaire de sortie de stage (évaluation critique de la formation par lesparticipants) sera remis aux stagiaires à la fin de la session présentielle.

    Questionnaire d’évaluation des acquis:

    Analyse collective et rétrospective de cas cliniques ayant pour objectif la mise enœuvre et le suivi pour améliorer la qualité et la sécurité des soins.

    Questionnaire d’évaluation de l’amélioration des pratiques à distance:

    Les questionnaires de satisfaction font l’objet d’une analyse qualitative etquantitative des résultats pour l’Association.

    Les questionnaires d’évaluation des acquis sont analysés par le formateur.

    L’analyse des réponses aux questionnaires met en évidence les moyens pédagogiques ayant eu le plus d’impact sur la pratiqueprofessionnelle des stagiaires, leur satisfaction et leur implication, ce qui permet au comité de pilotage de dégager des axes pertinents d’amélioration des formations ultérieures àmettre en œuvre, en terme de contenu, d’objectifs de formation, et de moyens.
  • Bibliographie:

    • Cherney LR, Halper AS, Holland AL, Cole R.Computerized script training for aphasia: Preliminary results. American Journal of Speech-Language Pathology. 2008;17:1–16.
    • Cherney LR, Halper AS, Holland AL, Lee JB,Babbitt E, Cole R. Improving conversational script production in aphasia with virtual therapist computer treatment software. Brain and Language.2007;103:246–247.
    • Chomel-Guillaume,S., Leloup, G., Bernard, I.(2010). Les Aphasies : Evaluation et Rééducation. Issy Les Moulineaux : Elsevier Masson.
    • De Partz M.P. (2016). Rééducationsfonctionnelles du langage et de la communication chez les patients aphasiques. In : X. Seron et M. Van der Linden (Eds) Traité de Neuropsychologie clinique,Tome 2 : Revalidation. 2ème édition. Marseille : de Boeck.
    • D’honincthun P., Ballansat G., et coll.(2018).Thérapies de groupe en aphasiologie : trois expériences. Rééducation orthophonique, n°275, pp. 207-38.
    • Durieux,N.(2013). Les orthophonistesutilisent-ils les données issues de la recherche scientifique ? Analyse des pratiques afin d’ajuster la formation universitaire. Glossa, 113, pp110-118. SpécialXIIIèmes Rencontres d’Orthophonie.
    • Durieux N., Pasleau F., Maillart C.(2012).Sensibilisation à l’Evidence Based Practice en Logopédie. Paru dans les cahiers de l’ASELF, N°9,pp7-15.
    • Feuillet A, Wagogne-Marechal G. (2005).Essai dethérapie « écosystémique » des troubles de la communication chez un patient aphasique et trois membres de sa famille, Glossa;94, pp.70-9.
    • Joyeux N. (2018). L’Education thérapeutique dupatient (ETP) à destination de la personne aphasique. Rééducation orthophonique, n°275, pp. 91-116.
    • Joyeux N, Rives C, Kerlan M. (2012).Étuded’impact d’un programme de formation sur la communication auprès des aidants familiaux des personnes aphasiques (résultats), Annals of physical andrehabilitation medicine ;54, pp.212-3.
    • Joyeux N. (2013).Chapitre 7. Educationthérapeutique du patient. Dans : Rousseau T, Gatignol P, Topouzkhanian S, dir. Approches thérapeutiques en orthophonie. Isbergues : OrthoEdition:pp.199-221.
    • Lambert, J.(2013). Rééducation du langage dansles aphasies. In : T. Rousseau, P. Gatignol & S. Topouzkhanian (Eds), Les Approches thérapeutiques en orthophonie : Tome IV. Prise en charge orthophonique des pathologies d’origineneurologique. Isbergues : Ortho-édition.
    • Mazaux, J.M., Boissezon, X., Pradat-Diehl, P.,Brun, V. (2014). Communiquer malgré l’aphasie. In : J.M. Mazaux, X. de Boissezon,P. Pradat-Diehl & V. Brun . Paris : Sauramps Medical.
    • Mazaux, J.M., Daviet, J.C., Darrigand, A.,Stuit, F., Muller, S., Dutheil S. et coll. (2006). Difficultés de communication des personnes aphasiques. In : P. Pradat-Diehl et A. Peskine (Eds) : Evaluation des troubles neuropsychologiquesen vie quotidienne, pp. 73-82. Paris : Springer- Verlag.
    • Nespoulous, J.L., Soum, C. (2007). Eléments deneurolinguistique cognitive : de quelques pièges à éviter dans l’évaluation et l’interprétation des symptômes aphasiques. In : J.M. Mazaux, P. Pradat- Diehl& V. Brun : Aphasies et aphasiques. Issy les Moulineaux : Elsevier-Masson.
    • Pradat-Diehl, P., Teissier., C., Psekine, A.,Mazevet, D. (2007). Le pronostic de l’aphasie : récupération spontanée du langage et facteurs pronostic In : J.M. Mazaux, P. Pradat-Diehl & V. Brun : Aphasies et aphasiques. Issy lesMoulineaux : Elsevier-Masson.