Le Modèle EBP (Evidence Based Practice) en Orthophonie : utilisation en neurologie dans la prise en charge des patients.

Le Modèle EBP (Evidence Based Practice) en Orthophonie : utilisation en neurologie dans la prise en charge des patients

Par Sophie Chomel

Le modèle EBP : Evidence Based Practice est une démarche scientifique issue du domaine de la pratique médicale dans les années 80. Elle propose aux professionnels du soin, une méthodologie dont le but est de réduire l’incertitude dans le processus de décision thérapeutique. Aujourd’hui intégrée dans la pratique clinique médicale, son utilisation est conseillée dans les différents domaines de l’intervention orthophonique, pour aider les cliniciens à optimiser leurs choix thérapeutiques tout en s’appuyant sur des données objectives de la recherche.
Cette formation se propose dans un premier temps, de définir les étapes de cette démarche EBP fondée sur la « preuve » scientifique. Il s’agira ensuite de montrer aux participants comment en intégrer les principes dans leur pratique orthophonique pour sélectionner ou définir des thérapies dont l’efficacité a été prouvée par la recherche, et fournir ainsi une meilleure qualité de soins aux patients.

SOMMAIRE

1ère journée

  • 9h00-9h15 : Tour de table et Restitution des questionnaires
  • 9h15-10h45 :
    • Introduction : Utilité d’un modèle basé sur la preuve scientifique dans la pratique clinique contemporaine
      RPC : Recommandations pour la pratique clinique
  • 10h45-11h : Pause
  • 11h-12h30 :
    • Définition du concept d’EBP : un modèle intégratif à 3 composantes
      • Présentation des Principes généraux :
        • Les données scientifiques
        • L’expertise du clinicien
        • Les caractéristiques du patient
  • 12h30-14h : Déjeuner

  • 14h-15h45 :
    • Les étapes de la démarche
      • Formulation de la question clinique
      • Sélection des données : ressources
      • Evaluation des données
      • Mise en lien avec le contexte
      • Mesure de l’efficacité
  • 15h45-16h : Pause
  • 16h-18h :
    • Utilisation et Limites de l’EBP
    • Les preuves
    • Preuves externes et preuves internes
    • L’analyse de la valeur des preuves
    • Le modèle Practice-based evidence
    • Les bases de données scientifiques : quelles ressources ?
  • 18h : Fin de la première journée

2ème journée

  • 9h-10h45 :
    • Intégration du modèle EBP dans la prise en charge du patient :
    • Rappels méthodologiques :
      • Bilan à visée diagnostique
      • Définition du ou des objectifs
  • 10h45-11H : Pause
  • 11h-12h30 : Déjeuner
    • Choix de la stratégie thérapeutique
    • Mesure de l’efficacité
  • 14h-17h :
    • Ateliers: Illustration par trois exemples cliniques en aphasiologie et un cas de dysarthrie neurologique
    • Cas clinique 1 : Mr B., 60 ans. Aphasie vasculaire de type Wernicke
      • Présentation des données du bilan
      • Entraînement à la réflexion EBP :
        • Poser la question clinique
        • Identification des données de la recherche
        • Définition du programme thérapeutique
    • Cas clinique 2 : Mme R. 55 ans : Aphasie vasculaire non fluente sévère.
    • Cas clinique 3 : Mr V. 67 ans. Dysarthrie neurologique de type cérébelleux dans le contexte d’une maladie neuro-dégénérative
  • 17h – 17h30 : Questionnaire d’impact – Questions/réponses et conclusion