Les troubles cognitifs dans les maladies neurodégénératives: l’intervention orthophonique illustrée par des cas cliniques: Maladie d’Alzheimer et Sclérose en plaques, maladie de Parkinson.

Comme le précise la nomenclature des actes des orthophonistes, le rôle des thérapeutes auprès des personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives vise le maintien et l’adaptation de leurs fonctions de communication. Il est clairement établi que celles-ci reposent sur des capacités cognitives : mnésiques, langagières, exécutives, attentionnelles, visuo-spatiales et visuo-constructives fonctionnelles. L’objectif de cette formation est donc d’exposer les moyens dont disposent les orthophonistes aujourd’hui pour répondre à ces objectifs de maintien et d’adaptation alors que les pathologies neuro-dégénératives sont multiples et entraînent par voie de conséquence une grande diversité de symptômes.

Sophie Chomel